A A A

Tête d'affiche

Marie-Ève Mc Lean prend la relève avec détermination et courage

 

On ne naît pas planificateur financier, on le devient. Pour Marie-Ève Mc Lean, ce cheminement s’est fait progressivement, avec détermination et courage. Récipiendaire de la Bourse IQPF en 2019 pour avoir obtenu la troisième meilleure note à l’examen de l’IQPF, elle a fait ses études en assurance au Cégep de Saint-Hyacinthe, où elle a eu la piqûre pour les services financiers. Toutefois, c’est en participant à l’Omnium financier, une compétition organisée dans le cadre de son baccalauréat en administration des affaires de l’Université Laval, qu’elle décide d’obtenir son titre de planificateur financier et de faire carrière en étant à son compte.

Faire une différence en toute indépendance

« Ça m’a allumée de rencontrer des planificateurs financiers indépendants dans cette compétition, affirme Marie-Ève Mc Lean. Ils m’ont donné le courage de passer à l’action pour être autonome afin d’offrir ce que je veux à mes clients. » Avec à son actif plusieurs expériences professionnelles, notamment dans une institution financière, elle choisit de se joindre au cabinet Proactif Services Financiers en juin 2020.

« Je me suis rendu compte que l’indépendance en planification financière est basée sur les conseils et sur les relations clients. J’ai envie de faire une différence dans la vie des gens », précise-t-elle.

L’acquisition d’un portefeuille de clients en période de COVID-19

En cette période de COVID-19 où bâtir une nouvelle clientèle constitue un défi, Marie-Ève Mc Lean a pris le risque calculé d’acquérir le portefeuille de clients d’un planificateur financier maintenant à la retraite. « Je voulais avoir une clientèle diversifiée et me concentrer sur les relations clients, explique-t-elle. Nous avions aussi les mêmes valeurs. »

De cette expérience, elle retient l’importance de bien analyser le portefeuille de clients, d’avoir un contrat avec une clause de protection, de planifier une transition et, bien sûr, de pouvoir réaliser financièrement la transaction.

La fougue de la jeunesse : un atout

Jeune diplômée, Marie-Ève Mc Lean se félicite d’avoir pris la relève en se faisant confiance et en prenant le temps de connaître chacun de ses nouveaux clients.

« J’acquiers plus d’expérience, souligne-t-elle. J’imaginais des scénarios difficiles à cause de mon jeune âge, mais les clients sont contents de mes recommandations. Ils apprécient que je sois à l’affût, que j’aie la fougue de la jeunesse et que je partage mes connaissances. Le plus important, c’est le côté humain. Ce n’est pas un travail, mais une passion pour moi. »


Vous connaissez un Pl. Fin. qui se démarque? Contactez Liette Pitre afin de présenter cette personne en tête d'affiche à vos collègues dans l'un de nos prochains numéros.