A A A

Tête d'affiche

Vincent Leclerc, un gestionnaire privé pour entrepreneurs et familles en affaires

Œuvrant au sein du Mouvement Desjardins depuis 28 ans, Vincent Leclerc a mené l’ensemble de sa carrière dans le secteur de la gestion privée. Détenteur du titre de Pl. Fin. et d’un MBA, il est également gestionnaire de portefeuille (CIM). Vice-président développement – Gestionnaire privé, il évolue au sein d’un groupe d’experts chevronnés dédiés au service de la clientèle fortunée. Ses clients sont pour la plupart des entrepreneurs qui ont atteint un certain niveau de succès en affaires et leurs familles élargies.

« La planification financière me sert quotidiennement avec eux », avoue-t-il. « Les clients en gestion privée veulent un accompagnement beaucoup plus large que la simple gestion de portefeuille. Ils recherchent une vision qui porte sur l’ensemble de leurs affaires et des solutions pour optimiser leur plan financier. Ils saisissent très bien notre rôle. Ils sollicitent notre opinion sur une panoplie de sujets », affirme Vincent Leclerc, ce qui rend son travail d’autant plus gratifiant.

Chef financier personnel des familles en affaires

Son rôle, il le compare à celui d’un « chef financier personnel pour les familles en affaires ». La complexité des dossiers d’entrepreneurs peut être très élevée selon la structure corporative en place. À cela s’ajoute le contexte personnel et familial. « J'assure une présence constante dans le parcours financier de mes clients. Mon but est de les faire évoluer dans leur progression en affaires. Si un client m’appelle pour discuter de la vente ou du transfert de son entreprise, c’est moi qui rallie l’équipe autour du dossier pour le guider dans ses décisions. »

Planificateur financier, un titre à convoiter

Passionné de placements depuis toujours, Vincent Leclerc soupçonne que certains gestionnaires de portefeuille lui envient ses compétences en planification financière. Il conseille d’ailleurs à ceux qui aspirent à une carrière dans le milieu de prévoir l’obtention du titre. « En tant que planificateur financier, j’ai la possibilité de faire une différence dans la vie des gens et d’apporter une valeur ajoutée. » Il rappelle aussi que la tendance du marché va vers des offres 360o, un contexte idéal pour mettre en valeur la profession.

Vincent Leclerc prend le temps de signaler le rôle important de l’IQPF dans son propre développement. « La course aux UFC, tout le monde y fait face. Pour ma part, je n’ai pas trouvé de meilleur accompagnement ni de meilleures formations pour poursuivre mon développement professionnel que l’offre proposée par l’IQPF. »

S’impliquer socialement pour redonner

Vincent Leclerc est un homme qui s’implique aussi dans la vie. Il siège présentement au conseil d’administration de la Fondation Pierre Boucher. « Les organismes ont besoin d'experts pour les appuyer dans leur rôle de fiduciaire. Je peux les aider à élaborer leurs politiques de placements et à structurer leur approche. C’est ma façon de redonner. Cela vient me rejoindre au niveau de mes valeurs d’offrir mon expertise pour contribuer au bien des autres. »


La rubrique Tête d'affiche est rédigée par Micheline Bourque.

Vous connaissez un Pl. Fin. qui se démarque? Contactez Liette Pitre afin de présenter cette personne dans l'un de nos prochains numéros.